POSITIF de Camille Genton

Livre Positif

Editeur : JC Lattès

Auteur  : Camille Genton

Nombre de pages : 288 pages

Parution : 06/09/2017

RESUME

 

Camille, vingt-cinq ans, entrepreneur à la tête d’une agence de communication, partage son temps entre soirées de fête excessives et projets ambitieux. Un soir de Nouvel An, il croise le chemin de Marc-Antoine, avec qui il vit un début d’idylle, en toute insouciance.
Deux semaines plus tard, alors que les deux amoureux décident de faire un test de dépistage de routine pour se prouver leur engagement, il apprend qu’il est séropositif.
Comment surmonter pareil choc ? Comment gérer les réactions de son partenaire et de ses proches, le choix du médecin et de la thérapie, les effets secondaires du traitement, et, plus largement, la stigmatisation qui accompagne les séropositifs au quotidien ?
Au fil de ce récit frappant, porté par une plume incisive, Camille Genton nous raconte étape par étape son apprentissage de la maladie, et son combat pour continuer à vivre et aimer normalement.

AUTEUR

Autoentrepreneur, écrivain, impliqué dans le milieu associatif, cofondateur d’une agence de com’. Du haut de sa petite trentaine d’années, Camille Genton a déjà eu plusieurs vies. Dans son livre autobiographique « Positif » et dans une pétition sur Internet, il se démène afin de faire valoir le droit à l’oubli pour les séropositifs.

MON AVIS

J’ai connu ce roman via Netgalley que je remercie pour cette belle découverte, qui ne m’a pas laissé indifférente.

J’ai été attirée par la couverture sobre et le titre très accrocheur, qui en dit déjà beaucoup sur ce roman autobiographique.

Camille, jeune homme très actif, entrepeneur averti, bon vivant, rancontre, à 25 ans,  Marc Antoine, dont il tombe follement amoureux, et qu’il ne quitera plus.

Quinze jours après leur rencontre, pour « officialiser » leur couple, ils décident de se faire dépister. Le 4 février 2011, date qui restera marquée dans sa mémoire à tout jamais, il découvre sa séroposivité : le choc.

S’en suit l’annonce aux proches, leur présence, le doute d’avoir contaminer Marc Antoine, les consultations médicales avec des spécialistes du VIH, la découverte de la maladie, les contraintes médicamenteuses, le soulagement, l’angoise, le refus des adminstrations financières à le suivre du fait de sa MLD, la demande du droit à l’oubli.

Aujourd’hui, Camille à 31 ans, ça fait 6 ans qu’il vit avec la maladie, qu’il travaille, tout comme n’importe quelle autre personne séronégative.

A travers ses lignes, l’auteur veut nous montrer les difficultés de la découverte, le besoin d’être entouré par ses proches, vivre avec une séroposivité, ne pas oublier le VIH, continuer à en parler, à dédramatiser la maladie.

Il souhaite également faire bouger l’administration en plaidant en faveur du droit à l’oubli bancaire, contre la surprime appliquée en cas d’emprunt aux séropositifs, aux personnes atteintes de maladies graves, qui permettrait aux malades de ne pas le mentionner dans leurs déclarations, afin de ne pas subir cette taxe supplémentaire. 

 

Les droits d’auteur de ce roman sont reversés à Link, une association de lutte contre le sida.

Gros coup de coeur ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

MA NOTE : 5/5

Pour plus d’informations :

http://www.lesinrocks.com/2017/10/04/actualite/rencontre-avec-camille-genton-lentrepreneur-qui-prone-le-droit-loubli-pour-les-seropositifs-11993503/

https://www.aides.org/index.php/actualite/positif-de-camille-genton-quand-la-serophobie-se-raconte-dans-un-livre

 

Badge Lecteur professionnel

Publicités

Allô sorcières – Viser la lune (T1) d’Anne Fleur Multon

51+R1pQ9cHL._SX195_

Editeur : Poulpe fictions

Auteur  : Anne Fleur Multon

Nombre de pages : 159 pages

Parution : 04/05/2017

RESUME

 

MON AVIS

Aliénor, 13 ans vit en Guyane et est passionnée de fusées, d’espace. Un tweet lui permet de se lier d’amitié avec trois autres jeunes filles de sont âge, chacune vivant sur des continents différents : France, Canada et Nouvelle Calédonie. Pour communiquer, elles se connectent régulièrement sur les réseaux sociaux, cela malgré les décalages horaires. Une baisse de moral de l’une d’elle entraine ce petit groupe de fille a créer une chaine youtube, dans laquelle chacune participe selon ses passions. Une rencontre virtuelle qui aboutira à une rencontre réelle.

Croire en ses rêves en persévérant devient possible grâce à l’aide de ses amis et de sa famille.
Ce livre est pour les jeunes ados qui doutent, qui sont hyper connectés. On y trouve une belle leçon de courage, de persévérance, de rêves, d’amitié virtuelle et réelle. Idéal pour les 11-13 ans.

 

MA NOTE : 3.50/5

 

Allô sorcières - Viser la lune (T1) par Anne-Fleur MULTON

Les filles des autres de Amy Gentry

index

Editeur : Robert Laffont, catégorie La bête noire

Auteur  : Amy Gentry

Nombre de pages : 336 pages

Parution : 19 janvier 2017

RESUME

 

AUTEUR

Nationalité : États-Unis

Amy Gentry est titulaire d’un doctorat (PhD) d’anglais de l’Université de Chicago en 2011.

Chroniqueuse littéraire pour le Chicago Tribune, ses chroniques apparaissent également dans Salon, la LA Review of Books ainsi que dans l’anthologie Best Food Writing of 2014.

« Les Filles des autres » (Good as Gone, 2016), son premier roman, est un best-seller aux États-Unis.

MON AVIS

J’ai connu ce roman via les réseaux sociaux et Netgalley que je remercie pour cette belle découverte, qui ne m’a pas laissé indifférente.

Julie, 13 ans, fille d’Anna et de Tom est enlevée chez elle sous les yeux horrifiés de Jane, sa sœur cadette. Cette jeune fille réapparait sur le seuil de la maison 8 ans plus tard va chambouler la famille. On y découvre plusieurs Julie : Charlotte, Karen, Mercy, Starr, Violet, Gretchen, personnalité qu’elle a dû emprunter durant des 8 années d’absences.
A travers ce roman on s’imagine le calvaire enduré  pas les victimes séquestrées.
Au fur et à mesure de la lecture on se demande qui est Julie, est ce une imposture ou est ce réellement la jeune adolescente kidnappée 8 années plus tôt ? Le doute s’installe dès les premiers chapitres. Les flash-back de cette période nous tient en haleine jusqu’à la dernière ligne. On découvre l’histoire de Julie par petites touches, à l’envers, comme si on visionnait une vidéo.
J’ai passé un bon moment de lecture. Ce livre fait réfléchir, fait peur : et si ça arrivait à mes filles, comment réagir ?

MA NOTE : 4/5

 

Badge Lecteur professionnel

DU FEU DE L’ENFER DE SIRE CEDRIC

Editeur : Presse de la cité

Auteur  : Sire Cédric

Nombre de pages : 560 pages

Parution : 9 mars 2017

RESUME

 

AUTEUR

Né en 1974, le Toulousain Sire Cédric occupe depuis plusieurs années une place de choix sur la scène du thriller français.

Il est l’auteur de huit romans et de deux recueils de nouvelles, aux frontières du polar et du roman fantastique.

Il a reçu le prix Masterton pour son roman L’enfant des cimetières et le prestigieux prix Polar du festival de Cognac pour son thriller De fièvre et de sang.

Ses livres sont traduits en plusieurs langues.

MON AVIS

C’est sur les réseaux sociaux que j’ai découvert Sire Cédric, et ce n’est pas si vieux que ça : environ 2 ou 3 mois 😀 , il s’agit ici de ma toute première lecture de cet auteur, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, j’avais une petite appréhension pensant trouver beaucoup de fantastique dans Du feu de l’enfer du fait qu’il s’agit de son domaine de prédilection, mais pas du tout. J’ai été très agréablement surprise de la plume de Sire Cédric, il s’agit pour moi d’une très belle découverte livresque.

Ariel et Manon, frère et sœur sont bien différent. Lui vit de vol, de drogues…. tandis qu’elle est thanatopractrice. Le vol d’une voiture par Ariel et son comparse vont les plonger dans l’enfer absolu. Les meurtres abominables s’enchainent, à travers des mises en scènes macabres : décapitation de chiens, crucification, lacération…. le tout de sceau d’une ancienne secte : l’Hellfire Club : Le feu de l’enfer. Je ne vous raconte pas la suite, je vous laisse le plaisir de la découvrir seul.

Il  m’a été très difficile de lâcher ce livre une fois commencé. L’histoire est prenante et superbement bien menée, elle nous prend aux tripes, mais attention, les apparences sont comme souvent bien trompeuses. Les retournements de situations en font un thriller à lire absolument.

N’ayez pas peur, liez Le feu de l’enfer de Sire Cédric, il en vaut vraiment le détour. Si vous avez peur du fantastique, aucun risque, ce livre n’en contient pas 😀

Si vous voulez en savoir plus sur la biographie, ses ouvrages, ses dates de dédicaces rendez vous sur son site officiel :

http://www.sire-cedric.com/

 

Je vous le conseille, allez y les yeux fermés.

 

MA NOTE : 5/5

 

Badge Lecteur professionnel

 

Le Petit Chaperon-Loup de Audrey Calviac

CVT_Le-Petit-Chaperon-Loup_6771

Editeur : Editions Boz’Dodor

Auteur  : Audrey Calviac

Nombre de pages : 33

Parution : 18 septembre 2016

RESUME

 

AUTEUR

Audrey Calviac est née en 1986 sous le ciel parisien.
Elle se passionne très tôt pour l’écriture. Ses amis et sa famille se souviennent de ses premières histoires dont le célèbre « Les dragons de la prophétie » qu’elle cache désormais à la cave.
Après des études de japonais, elle se pare de craies et d’un chignon. Professeur des écoles depuis 2010, elle profite beaucoup de ses élèves pour leur faire partager ses écrits. Ils l’aident à les améliorer et l’encouragent à continuer. Ils attendent toujours avec impatience de nouvelles aventures aux pays des contes.
En 2016, son rêve devient réalité : sa première nouvelle est publiée ! Elle nous ouvre directement les portes de son univers. Patapaf, un étrange chat, part venger sa maîtresse, la sorcière Caraba, d’une consœur à la langue bien trop pendue à son goût.
Le rêve se poursuit avec la publication du Petit Chaperon-loup, courte histoire destinée aux enfants.
D’autres contes verront le jour. Elle continue à écrire et à croiser les doigts pour que son petit ange gardien ne la quitte pas tout de suite.

MON AVIS

 

Kahina et Azad vivent dans deux mondes différents : la jeune fille habite de pays des contes tandis que le jeune homme vit dans le pays des humains.
Un soir, la découverte par les villageois de moutons égorgés oblige Kahina à fuir son monde et rejoindre l’autre pays.
La jeune fille est différente et porte un lourd secret, tout comme Azad . Une douce amitié se créer et ils s’entraident dans la difficulté.
A travers son livre l’auteur parle des différences, de l’amitié, de la violence, d’entraide qui touche la plupart des enfants de ce monde, ceci par le biais du conte du petit chaperon rouge revisité .
Très belle histoire

 

 

MA NOTE : 5/5

 

tous les livres sur Babelio.com

Ragdoll de Daniel COLE

Editeur : Robert Laffont, La bête noire

Auteur  : Daniel Cole

Nombre de pages : 464

Parution : 9 mars 2017

RESUME

 

AUTEUR

AVT_Daniel-Cole_1730

Daniel Cole est né au Royaume-Uni en 1984.

Il a été ambulancier dans une vie antérieure. Guidé par un besoin irrépressible de sauver les gens, il a également été membre actif de la Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals, l’équivalent anglais de notre SPA.

Plus récemment il a travaillé pour la Royal National Lifeboat Institution, une association dédiée au sauvetage en mer le long des côtes britanniques. Cet altruisme est-il la manifestation de sa mauvaise conscience quant au nombre de personnes qu’il assassine dans ses écrits ?

« Ragdoll »est son premier roman.

Il vit sous le soleil de Bournemouth, et on le rencontre souvent sur la plage alors qu’il devrait être en train d’écrire son second roman.

MON AVIS

 

William Oliver Layton Fawles, surnommé Wolf se trouve confronté à une mise en scène macabre : un corps composé de 6 victimes  : une tête, un tronc, deux jambes, deux bras est retrouvé suspendu dans un appartement situé juste en face de son logement.

Le meurtrier prend un malin plaisir à soumettre à Andréa, journaliste et ex femme de Wolf, une liste de 6 noms et date future de leur assassinat, liste sur laquelle le nom de l’inspecteur est inscrite en dernière place.

Malgré des surveillances rapprochées, la police n’empêche pas les premiers assassinats.

L’enquête ramène l’inspecteur et ses collègues 4 ans en arrière au procès de Naguib Khalid, accusé de 27 meurtres, pour lesquels il fut acquitté, et dont la tête est cousue sur le corps retrouvé. Les 6 victimes de Ragdoll et la liste des 6 noms est-elle reliée, de près ou de loin à cette affaire sordide, via des meurtres faustiens ?

Je remercie Net Galley et les Éditions Robert Laffont de cette belle découverte.

L’intrigue de ce roman est prenante, addictive. On est face à un très très bon policier.

On découvre à mesure de notre lecture, les personnages, l’évolution de l’enquête qui nous mème là où on ne l’attendait pas. Les policiers ne sont pas aussi clean que ça 😉

Ce roman mérite de paraitre sur les grands écrans, avis aux metteurs en scènes.

Je vous le conseille, allez y les yeux fermés.

 

MA NOTE : 5/5

 

Badge Lecteur professionnel

 

tous les livres sur Babelio.com

 

 

 

 

 

 

Caillou se brosse les dents

cover101963-medium

Editeur : Les édition Chouette

Texte : Sarah Margaret Johanson

Illustrations : Pierre Brignaud

Coloration : Marcel Depratto

Nombre de pages :

Parution : 13 mars 2017

RESUME

MON AVIS

Matin et soir, maman brosse les dents de Caillou. Mais comme il est grand maintenant, il veut le faire seul accompagné de papa.

Il est très fier d’y arriver seul, tout comme ses parents.

Caillou prend de plus en plus d’assurance à se brosser les dents.

Les illustrations sont simples, colorées, idéales pour les tous jeunes lecteurs.

Cette série de livres Caillou est géniale pour apprendre, rassurer, dédramatiser, grandir, à travers les aventures de ce petit enfant.

MA NOTE : 5/5

Badge Lecteur professionnel