ORPHELINS DES MOTS DE GERARD LOUVIOT

 

Faire ses courses, faire un gâteau, signer un contrat…… tout nous parait si simple et pourtant ……
Dans son livre, Gérard Louviot se dévoile, se met à nu pour nous raconter sa vie, ses amours, ses emmerdes, son parcours d’illettré.
Dès sa plus tendre enfance il est placé en famille d’accueil, avec son frère. Les premières difficultés scolaires se font ressentir en maternelle. Il est vite placé en centre spécialisé où il se sent plus à son aise.
Son parcindexours professionnel l’entraine vers la boulangerie, la pâtisserie, ramasseur de poulet, couvreur, soudeur, tôlier.
Un peu cœur d’artichaut, il tombe facilement amoureux, mais un jour, sans s’y attendre, il rencontre l’amour de sa vie, qui lui donnera 4 enfants.
Aux problèmes de lectures et d’écritures viennent se greffer des problèmes de santés auxquels il doit faire face.
La vie ne l’a pas épargné, loin de là, mais avec courage il a su rebondir et rebondit toujours face aux galères qui lui collent à la peau.
Par son livre, l’auteur nous laisse pénétrer dans sa vie à travers son témoignage bouleversant.
Je n’ai pas pour habitude de lire ce style de livre. L’avis d’un lecteur a poussé ma curiosité à bouquiner cet ouvrage pour lequel j’ai eu un grand coup de cœur. C’est un livre à découvrir et à faire découvrir sans hésitation pour mieux comprendre les causes et conséquences de l’illettrisme.
Un grand merci et un grand bravo à l’auteur pour cette leçon de vie et cette leçon de courage d’apprendre à lire et à écrire la trentaine passée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s